Entretien du gazon

Une pelouse verte pour une belle sensation

Nous souhaitons toujours un vert vif. Mais qui ne l’a jamais connu : des tâches jaunes, des mauvaises herbes, de l’herbe brûlée. Après l’été chaud, les pelouses affichent leurs cicatrices. Pour la nouvelle saison et au-delà, il est nécessaire que la pelouse bénéficie de bons soins. Nous avons réuni quelques conseils. Ceux-ci sont axés sur l’entretien du Vert existant ainsi que la mise en place d’une nouvelle pelouse.

Le calendrier d'entretien du gazon

Le thème de l’entretien du gazon est une thème annuel. Du ratissage au replantage en passant par l’usage d’engrais ou bien le paillage. Notre calendrier d’entretien du gazon vous aidera pour la planification mensuelle et veillera à éviter tout oubli. Votre gazon rayonnera de nouveau d’un vert vif seulement avec un entretien régulier. Vous trouverez ci-dessous les différentes étapes mensuelles expliquées.

Durant les mois froids de l'année, il est recommandé de "nettoyer" la pelouse et d'enlever les feuilles mortes et les branches. Ceci est bon pour l'aération de la pelouse et réduit le risque de pourriture.

Défeutrer
Pour bien entretenir votre gazon, il faut commencer par la première scarification, qui vous permettra de profiter du travail du printemps en été et d'avoir une pelouse verte et luxuriante. Au début, les résidus de plantes et de feuilles existants doivent être éliminés sur la pelouse. La zone doit également être sèche pour la scarification. La fertilisation avec un engrais BIO est également recommandée. Après l'application de l'engrais et après le temps d'exposition, vous pouvez amener l'herbe avec la tondeuse à une hauteur de coupe maximale de 5 cm. Ensuite, le feutre et la mousse doivent être enlevés avec un scarificateur. La profondeur de travail est au maximum de 3 millimètres. Au printemps, une fois que la pelouse est prête, elle doit être soigneusement scarifiée et il faut prendre bien soin de ne pas l'endommager. Les zones dénudées peuvent également être réparées directement avec des semences de gazon et un sol de pelouse. Ainsi, une belle croissance peut y être attendue en été. La première coupe
Le travail commence en mars ou en fonction de la durée de la période de froid en avril. La pelouse peut à présent être tondue. Vous devriez toujours laisser les tiges très longues. La hauteur de coupe est un facteur important pour une bonne croissance. Nous recommandons une longueur de coupe de 4 à 5 cm.

Coupe de la pelouse :
On arrive maintenant à la vraie coupe. Le gazon standard doit être raccourci à une longueur de 3,5 à 5 cm. Le gazon ornemental doit être raccourci à une longueur de 2 à 3,5 cm. Le gazon ombragé doit être raccourci à 7 à 10 cm. Si la coupe est trop basse, les mauvaises herbes et la mousse peuvent repousser plus rapidement. Ne laissez pas la pelouse pousser trop haut en été, car cela pourrait nuire à la croissance des parties lentes de la plante et conduire à des points chauves dans la pelouse.
Irriguer les pelouses correctement :
Il est recommandé d'appliquer 15 à 20 litres d'eau par mètre carré, 2 à 3 fois par semaine. Un arroseur de pelouse distribue mieux les masses d'eau. L'entrée forte et sélective de l'eau sur le tuyau d'arrosage peut entraîner un arrosage excessif. Cela entraîne rapidement des taches brunes et une putréfaction. En outre, le bon moment pour l'arrosage est important. Le matin, quand il ne fait pas très chaud, l'eau peut mieux atteindre les racines et le sol absorbe l'humidité. L'arrosage de la pelouse pendant la journée par temps chaud doit être évité.

En juillet et août, une procédure similaire est recommandée comme en mai-juin.

L'automne se fraye un chemin et la pelouse doit être préparée pour l'hiver. Vous pouvez scarifier à nouveau. La dernière coupe devrait être réalisée fin octobre. Ne laissez pas l'herbe coupée au sol, mais compostez-la ou jetez-la. Ainsi, la ventilation en automne et en hiver est assurée. Les feuilles et les branches des arbres doivent toujours être retirées de la pelouse.

En hiver, la pelouse doit être autant que possible débarrassée des feuilles et des branches.

Entretien de la pelouse – Retoucher les zones dénudées

Même avec le meilleur des soins, une belle année pour le jardin peut laisser quelques traces sur la pelouse. Jouer au football, les bains de soleil, les marques du barbecue ou de la piscine – la pelouse n’est plus complètement verte !

Le mois de septembre se prête parfaitement à une retouche, les températures diurnes ne sont plus aussi élevées et le gel nocturne n’est pas encore arrivé. Ameublir la surface, retirer éventuellement les mauvaises herbes et améliorer le sol avec une fine couche d’humus à base d’humus d’écorces ou de terreau pour gazon. Ratisser finement la surface, ressemer la zone et damer ou bien tasser avec le pied.

Il existe dans le commerce des semailles spéciales à base d’assortiments de graines conçus pour la réparation – ou graines pour la régénération. Ces assortiments contiennent en général l’ivraie allemande sous différentes variétés, car elle est particulièrement robuste et apte à se régénérer.

Tout comme pour la mise en place d’une pelouse, l’arrosage régulier de la surface nouvellement semée est très important. Après 7-10 jours, les premières pousses apparaissent. La première coupe de l’herbe a lieu quand les brins font 10-12 cm de haut, par temps sec.

Retoucher et réparer sur un sol dur :
On peut obtenir plus de structure dans le sol via l’utilisation de pierres ponce. On évite ainsi les empreintes de pas et marques sur la pelouse, car la structure se tasse moins.

Planter une pelouse

Bien vert et simple d’entretien : ainsi souhaitons nous notre gazon – avec le soin nécessaire dès la plantation de la surface, c’est chose aisée.

Tout d’abord, le sol doit être bêché sur environ 40 cm de profondeur pour retirer les pierres, les grosses racines et les racines des mauvaises herbes. Pour améliorer l’activité microbienne on y répartira de l’humus, par exemple de l’humus d’écorce, 160L pour 100 m2.

Les sols argileux, lourds, doivent être amaigris avec 1-3 m3 de sable (grain de 0-4 mm) pour 100 m2. La surface doit être laissée au repos pour 2-3 semaines avant que le sol, lors d’une deuxième phase de travail, ne soit travaillé finement et nivelé avec un cultivateur et un râteau. Vers le bord, la zone doit présenter une légère pente. Damer le sol et ratisser de nouveau finement avant d’y répandre un engrais de démarrage et les graines.

Planter les graines à l’aide du râteau (pas à plus de 2 cm de profondeur) et damer. Pour les semis, le sol doit avoir une température de 10°C car la germination des semences de gazon ne peut être possible qu’à partir de cette température. Après les semis, arroser abondamment la zone matin et soir. Après 7-10 jours, les premières pousses apparaissent. La première coupe de l’herbe a lieu quand les brins font 10-12 cm de haut, par temps sec.

Conseils de produits pour l'entretien du gazon

Rückrufservice Händlersuche