Pourquoi sans tourbe

Pourquoi devrais-je jardiner sans tourbe ?

Simplement : par amour de l’environnement

L’extraction de la tourbe comme matière première pour les substrats peut conduire à la destruction des tourbières. Ainsi, beaucoup de plantes rares et de petits animaux perdent leur milieu naturel. Le gaz à effet de serre dioxyde de carbone, mauvais pour le climat, est de plus relâché lors de l’extraction. De fait, chaque sac de terreau avec tourbe que nous n’utilisons pas devient une contribution efficace pour la protection de la nature et du climat.

 

 

Beaucoup d’espèces animales, parmi elles la grenouille des champs, le Tétras lyre, le Courlis cendré ainsi que des espèces végétales comme l’Eriophorum, les droséras, le roseau commun ont leur habitat naturel au sein des tourbières et risquent de le perdre.

1 sac de terreau sans tourbe

aide à protéger la nature et le climat

sauvegarde la biodiversité des tourbières

réduit les émissions de CO2

La réduction en CO2e d’un terreau sans tourbe en comparaison avec un terreau avec tourbe équivaut à un trajet d’env. 8 km avec une voiture de classe moyenne (calculée pour des sacs de 20 l – avec tourbe : env. 3,8 kg CO2e ; sans tourbe : env. 1,9 kg CO2e)

Quelle est la différence ?

Jardiner sans tourbe n’est pas une invention récente, mais de vieille date dans la pratique horticole. Les terreaux et substrats sans tourbe ont une structure plus grossière, déterminée par les matières premières. Elles sont en outre plus lourdes que les mélanges avec tourbe. Ce n’est cependant pas un désavantage, car les jardinières obtiennent ainsi une plus haute stabilité aux aléas météorologiques. L’usage de la fibre de bois nécessite éventuellement un arrosage plus fréquent des fleurs et plantes.

Quel remplacement pour la tourbe ?

Un mélange à base de matières premières locales et renouvelables. Parmi elles

  • de l’humus d’écorce de résineux de forêts régionales pour plus de stabilité structurelle et un pH plus stable,
  • de la fibre de bois naturelle pour une bonne remouillabilité et une perméabilité à l’eau plus élevée,
  • du compost vert à base de déchets verts régionaux pour les éléments nutritifs et les oligo-éléments,
  • des matières additionnelles telles que le sable de quartz pour un effet de drainage optimisé, de la lave comme accélérateur de croissance et pour une perméabilité à l’eau durable.

Toutes les matières premières sont certifiées et labélisées par des instituts externes. Parmi eux, l’organisme de contrôle écologique ABCert, l’Association Fédérale de Qualité pour le compost et l’Association de Qualité pour les Substrats pour Plantes. Sont ajoutés en plus dans le mélange de substrats des fibres de coco et des matières additionnelles telles que la ponce, la lave, le sable et l’argile expansée.

Torfersatzstoffe
Rückrufservice Händlersuche